2 stratégies pour rendre vos cours plus inclusifs

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

 

 

 

En tant qu’enseignant du 21ème siècle, il y a de nombreux facteurs que vous devez prendre en compte lorsqu’il s’agit de vos cours. Vous vous souvenez peut-être de votre passage à l’école et de ces enseignants qui parvenaient à créer un environnement accueillant où tout le monde se sentait à l’aise et prêt à prendre part aux discussions. Créer un environnement inclusif nécessite une certaine planification qui peut par la suite contribuer à la rétention et à la réussite de vos élèves. Vous n’êtes peut-être même pas conscient du fait que certains étudiants se sentent marginalisés. Par conséquent, lorsque vous mettez en œuvre ces stratégies, vous devez tenir compte de la religion, des environnements à faible revenu, des déficiences développementales, de l’anglais en tant que deuxième langue, de l’incapacité à apprendre pour une raison ou une autre, etc. Depuis que de plus en plus d’écoles tentent d’améliorer les compétences de leurs enseignants pour créer des environnements plus inclusifs où chacun peut apprendre et s’épanouir avec ses pairs, c’est le bon moment pour apporter quelques changements à votre façon d’enseigner, que ce soit en ligne ou en personne.

 

2 Stratégies pour rendre vos classes plus inclusives

Une classe inclusive offre un environnement d’apprentissage confortable où il n’y a pas de limites. Les étudiants n’ont pas peur de s’exprimer, quelles que soient les capacités qu’ils peuvent posséder. Ces stratégies font de l’intégration sociale un sujet plus facile et éliminent les étiquettes et les barrières. Les enfants s’épanouissent dans des environnements où ils ne se sentent pas ridiculisés, punis ou rejetés lorsqu’ils expriment leurs opinions. Bien que l’empathie et le respect mutuel soient vitaux pour toute classe, la collaboration reste l’une des principales compétences que les élèves du XXIe siècle doivent développer. Comme chaque personne et chaque classe est différente en ce qui concerne ses besoins et ses préférences personnelles, vous ne pouvez pas suivre une approche « standardisée ». Cependant, ces stratégies valent la peine d’être essayées, car elles peuvent être facilement adaptées à tout type de classe.

 

Promouvoir un environnement de classe positif

Un environnement positif a un impact direct sur l’engagement et l’apprentissage de vos élèves tout au long de l’année. Le premier jour d’école est une excellente occasion de faire en sorte que tout le monde se sente le bienvenu, quel que soit son milieu économique, sa religion ou son ethnie. Il est important d’avoir un environnement positif. Vous pouvez prévoir d’arriver dix minutes en avance et de saluer les élèves un par un. Faites l’effort de vous souvenir de leur nom et posez-leur des questions informelles qui ne sont pas nécessairement liées à l’école. Cela pourrait conduire à des conversations plus approfondies et à des relations plus solides au cours de l’année scolaire. Bien que le respect soit important dans toutes les classes, un sentiment de connexion personnelle rend la participation en classe plus enthousiaste.

 

Prêter attention aux élèves qui se comportent mal

Quand un enfant se comporte mal, écrire son nom au tableau n’est pas une bonne façon de procéder. C’est une façon insensible de traiter le problème, car cela rend cet élève  » différent  » de la foule. Le fait d’écrire leur nom sur un morceau de papier leur permet de savoir qu’ils se sont mal comportés et leur donne un peu de temps pour réfléchir à leurs actions, même s’ils ne le montrent pas forcément.

Lorsque vous écrivez leur nom sur le tableau, le rendant visible à tous, vous leur faites passer un mauvais quart d’heure et il est fort probable qu’ils ne changeront pas leur comportement. Leur nom restera sur le tableau, peu importe s’ils commencent à mieux se comporter ou non. Il s’agit d’une forme d’humiliation, en particulier pour les élèves qui ont du mal à se concentrer en classe.