Test MBTI : Quelles sont les caractéristiques de la personnalité

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Comprendre la personnalité d’une personne peut être complexe. L’INFP par exemple, est un des 16 types psychologiques du fameux test de personnalité Mbti ou Myers-Briggs Type Indicator. Appartenant au tempérament idéaliste, la personne est rattachée à des valeurs qui vont l’orienter tout au long de sa vie. Perfectionniste pour des sujets qui le tiennent à cœur, il peut négliger certains détails du quotidien !

 

Faire le test sur le type de personnalité MBTI

 

Découvrir la personnalité d’une personne a été rendu plus simple grâce au psychiatre Suisse Carl Gustav Jung. En effet, il a mis en exergue les tests de personnalité, si bien que le test mbti a vu le jour en 1962. C’est d’ailleurs le test le plus utilisé actuellement pour définir la personnalité d’une personne !

 

Le fonctionnement de ce test de personnalité

On fait face à des questionnaires de personnalité auxquels l’on va répondre. Les résultats du test vont bien être analysés afin d’évaluer ses préférences en se basant sur les 4 fonctions psychiques de base :

  • Avoir des traits de personnalités ouverts ou non au monde intérieur/extérieur : Etre un individu extraverti ou introverti ;
  • Utiliser sa sensation ou plus son intuition ;
  • Prendre des décisions de façon rationnelle en usant de la réflexion ou émotionnelle (sentiments) ;
  • Atteindre ses objectifs de façon plus organisée (jugement) ou spontanée (perception).

Cela permettra de mieux déterminer la personnalité d’une personne.

 

Le MBTI : Pourquoi mettre en avant les types de personnalité ?

Le but même du MBTI c’est de mieux cerner la personnalité d’une personne. Cela permet de déceler ses points forts et ses faiblesses et d’afficher ce qui vous motive le plus, face à votre recruteur par exemple.

Très sollicités par un professionnel en coaching, les résultats de ce test renseignent sur les traits de caractère et permettent d’adapter à la personnalité, la gestion de carrière ou le développement personnel.

Les profils psychologiques intéressent aussi fortement les managers car une meilleure connaissance des différentes personnalités de chacun, permet d’améliorer une éventuelle relation personnelle et professionnelle et surtout d’accroître la productivité ! De plus, il est toujours important d’avoir plus d’informations sur l’inventaire de personnalité : Empathie, Leadership, Impulsivité…

 

Les caractéristiques de la personnalité INFP

 

Très tôt dans sa vie, l’INFP va mettre en avant sa fonction dominante ou le sentiment Introverti. Selon cette facette de la personnalité, il va prendre des décisions sur base subjective en vérifiant la cohérence des faits avec son système de valeurs.

A l’adolescence, on fait face à une personne extravertie. Chaque information qu’elle reçoit ramène de nouvelles associations d’idées, ce qui la pousse à faire preuve d’une grande créativité en tout temps. Loin d’être timide, sa personnalité globale permet de la décrire comme une personne idéaliste, aimant nouer des liens profonds avec les autres. Elle est facilement à l’écoute et aime aider.

Individu sentimental, consciencieux et sensible, il n’apprécie pas les conflits mais peut facilement perdre son tempérament si ses valeurs sont attaquées.

 

A lire aussi :

Les INFP sont-ils plus intelligents ? 
La personnalité INFP un médiateur né 

 

Quels métiers pour un INFP

 

Mieux se connaître permet de savoir ce qui est bien dans sa vie personnelle et professionnelle. A travers la vie professionnelle justement, l’INFP est en perpétuel quête de l’idéal et du sens. Il se veut d’être utile aux autres en apportant des choses positives dans ce monde. Parmi ses qualités on retrouve :

Par contre, il n’est pas souvent à l’aise avec la logique et s’exprime à la perfection à l’écrit. Parmi les métiers qui peuvent le pousser à s’épanouir : Travailleur social, médiateur, psychologue, journaliste et écrivain, religieux, traducteur ou encore métiers de l’humanitaire.

 

Bien se connaître : Quand faire un test de personnalité ?

 

Dans le champ psychiatrique, afin d’évaluer quel est le médicament le plus adapté, faire un test de personnalité est nécessaire. Par contre, il n’est pas conseillé d’en faire avant 18-25 ans étant donné que les troubles de personnalité n’apparaissent pas encore tout à fait. Cette donnée est à prendre sur les pincettes car le fonctionnement psychique d’un individu peut changer en fonction des événements de la vie et des thérapies qu’il suit.

 

Quelles sont les personnalités les plus rares ?

 

La personnalité de chacun peut être défini par un test précis. Si l’on veut savoir la typologique la plus courante, sachez qu’il s’agit du logisticien. Il représente à peu près 13% de la population.

A contrario, le type de personnalité le plus rare est l’avocat. On n’en retrouve qu’une petite poignée dans le monde soit 1%. Le type de personnalité qui vient après est l’architecte.